Polar, le pionnier des montres de sport

J’ai démarré la course à pied il y a bientôt 4 ans. Pas facile pour quelqu’un très réfractaire (à l’époque) de se lancer dans une telle pratique alors qu’elle n’évoquait pour moi que souffrance et ennui.

C’est grâce à 2 aides précieuses que j’ai pu petit à petit améliorer mon niveau de performance : le coach MP3 Jiwok, pour m’accompagner dans la gestion de l’effort, et ma montre cardio Polar pour pouvoir lire et suivre les efforts de mon coeur et mieux connaître mes ressources physiques.

La déferlante des montres GP, Garmin en tête, a été plutôt néfaste à Polar qui a dévissé de son piédestal de leader de la montre de Sport. La réaction de Polar fut tardive, mais elle existe bel et bien, incarnée par la pionnière de la marque : la montre Polar RC3 GPS.

POLAR RC3 GPS Noir hero

J’ai pu la tester sur 2 mois. Le bilan dans cet article.

Présentation de la montre Polar cardio RC3 GPS

Il est intéressant de noter que Polar dénomme sa montre : cardio. Cela veut dire beaucoup.

Pour Polar, c’est le coeur qui prime. C’est bien cet organe, moteur de votre performance, qui est scruté par la marque finlandaise depuis plus de 40 ans. Et il aura fallu attendre la RC3 GPS pour lui adjoindre (de façon totalement intégrée et non comme un accessoire à porter à son biceps) les informations obtenues des satellites.

La RC3 GPS veut donc offrir une excellente fusion entre les données cardiaques et celles tirées de la géolocalisation par satellite.

Au programme des fonctions clefs, nous trouvons donc :

  • Gestion multi-sports (course à pied, vélo et autres)
  • Suivi de vos performances Vitesse, Temps, Fréquence cardiaque, Dénivelé
  • “Smartcoaching” basé sur votre cardio (dans la version avec cardio-fréquencemètre)
  • Fonction « Back to Start », vous permettant de sortir des sentiers battus en étant sûr de regagner votre bercail.

Montre Polar RC3 GPS, le déballage

Je n’ai pas eu la chance de recevoir l’ensemble du packaging original de la Polar RC3GPS, vous n’aurez donc pas le droit au déballage de rigueur.

Je peux néanmoins vous dire que vous trouverez à l’intérieur de la boite : la montre Polar RC3 GPS + sa ceinture et émetteur cardio (dans la version cardio fréquencemètre facturée environ 50€ plus chère) + son câble de connexion et enfin le guide de démarrage papier.

Polar RC3 GPS contenu

Montre Polar RC3 GPS, 1ère utilisation

La charge

Même si la Polar RC3 n’intègre pas de connecteur USB dans son bracelet, la marque a opté pour une solution plutôt simple et maligne : concevoir une trappe d’accès sous le boîtier de la montre pour pouvoir la connecter à votre ordinateur ou à un chargeur USB.

La trappe est aimantée pour garantir une parfaite étanchéité et le câble suffisamment courant et compact pour ne pas vous surcharger lors de vos déplacements sportifs.

Le montre se connecte donc via USB sur votre ordinateur ou via un chargeur idoine pour se gaver d’énergie. Le tout prend un couple d’heures.

Le cardio-fréquencemètre

Côté cardio on est en territoire conquis. Polar étant le pionnier de la discipline depuis 1977. Pour le matériel, on retrouve la ceinture thoracique classique et très agréable au porter. Sur celle-ci vient se clipser l’émetteur qui transmettra votre moindre battement de coeur vers la montre. Le confort est total, aucune friction à signaler. RAS, circulez !

Autres accessoires (si besoin)

C’est là aussi la force de Polar. En près de 40 ans d’accompagnement des sportifs, l’ensemble des pratiques sont couvertes; Que vous fassiez de la course à pied mais aussi du vélo, du triathlon ou que sais-je, vous pourrez adjoindre à vos données de course des capteurs pertinents. Pour la Polar RC3 Gps, vous aurez le choix parmi les options entre : – un accéléromètre, pour déterminer votre foulée en course à pied notamment partout où vous n’avez pas accès au GPS (course en salle sur tapis) – un capteur de cadence pour mesurer votre efficacité de pédalage Je me suis contenté de la version cardio lors du test.

La configuration

La montre chargée, reste à y intégrer mes données personnelles pour optimiser mon suivi de course. Premier contact avec l’interface qui est identique à celui que j’avais connu sur ma Polar RS800. Le système de menus peut rebuter avec l’austérité de son interface mais aussi par l’organisation des menus.

En effet, pour votre premier contact il faudra aller dénicher dans le menu Réglages, le sous-menu Infos utilisateur pour entrer vos constantes physique (Poids, tailel, date de naissance, sexe, niveau d’activité, FC maximale et enfin VO2max).

Une fois ces données entrées, vous devrez vous diriger vers le sous-menu Profils sportifs pour paramétrer la montre avec les réglages adaptés à votre pratique dans le sport qui vous concerne. Un peu de sueur avant l’heure. Ces réglages achevés, rassurez-vous la manipulation est plus simple.

Montre Polar RC3 GPS, La course

Arrimage au poignet

La Polar RC3 est bien conçue et vraiment optimiser pour occuper au mieux la place mise à disposition par le sommet de votre poignet. De format plutôt carré, elle vient se poser naturellement. Le bracelet en caoutchouc épais, largement gradué pour un serrage sur mesure ne fait jamais défaut et il est même plutôt difficile de l’enlever, signe d’une très bonne tenue sur la durée.

Polar RC3 GPS bracelet

La montre est plutôt fine 13,6mm, un peu derrière la TomTom avec 12mm mais bien mieux que la Nike+ avec 16,3 mm.

Les boutons sont bien disposés pour ne pas provoquer de mouvements non désirés et le bouton de validation / Start est bien proéminent.

Polar RC3 GPS bouton

Côté design, les matériaux sont de qualité et l’effet brossé du plastique qui vient prendre le boîtier en tenaille est du plus bel effet.

Polar RC3 GPS detail brosse

1er fix

Aïe, aïe, aïe. Voilà un point délicat. Depuis le début de mes tests j’ai l’habitude de ce point crucial avant de démarrer une course. On enclenche généralement la session du run, on attend patiemment que la synchronisation avec les satellites opère et pis on s’élance.

Avec la Polar RC3 GPS, je suis déboussolé. J’enclenche le bouton Start, sélectionne mon activité (la course à pied dans ce cas) et le chrono s’élance. Le seul problème est que le fix n’est pas fait.

Il faut attendre une information qui ne se matérialise pas de manière concrète mais qu’on devine à la lecture d’information comme notre altitude qui passe de 0 au chiffre donné par le satellite. C’est pour moi un double point noir : 1) le chrono commence à dérouler alors que la course n’a pas pu commencer (ce qui fausse vos statistiques de course) et 2) aucun message pour informer l’utilisateur que le fix a bien opéré. Polar peut donc mieux faire.

 

Autre bémol, c’est le temps du fix. Dans mes tests il a été en moyenne de 3 minutes et 30 secondes beaucoup plus long que les fix des autres montres testées jusqu’alors qui elles bénéficient de la possibilité de mettre à jour l’éphéméride des satellites. Nul doute que Polar saura faire progresser les prochaines générations de montre vers une nette amélioration mais là c’est un peu la douche froide.

 

Eh mais attendez… Voilà qui m’apprendra à lire le manuel APRES avoir fait mes tests.

En fait, si l’on procède correctement en suivant la conception de la montre, rien de tel ne doit arriver. En effet, lorsque vous enclenchez le bouton démarrez vous sélectionnez votre pratique sportive. Dans cette illustration, 2 éléments (pour la course à pied) sont clignotants : il s’agit de l’émetteur cardio et de votre poignet.

Polar RC3 GPS start

Lorsque la montre reconnaît la réception d’un élément, ce dernier est coché symbole que tout est en ordre. Pour le fix GPS, le cercle à votre poignet clignote tant que les données GPS n’ont pas été reçues. Lorsque le fix intervient, le symbole passe à une forme de coche.

Alors, à ce moment, vous pouvez lâcher les chevaux et vous lancer dans votre run endiablé.

Foulées enchaînées

Je peux enfin m’élancer pour une bonne séance. Le cardio-fréquencemètre répond tout de suite présent avec une précision exemplaire et jamais prise en défaut. Parmi les données de course à afficher j’ai un choix très large parmi une bonne dizaine d’écran pré-configurés pour une lisibilité optimale.

Quel que soit mon objectif, un écran est conçu pour moi. Petit regret de ne pouvoir moi-même chosir les paramètres à afficher mais franchement on est sûr de trouver son bonheur parmi les écrans créés par la marque.

Polar RC3 GPS vues

Au niveau de l’interface, les pauses sont bien gérées par le bouton de gauche mais dommage que lorsque la montre est en pause nous ne puissions observer qu’une seule donnée au lieu de voir les constantes principales défiler.

C’est notamment pratique lorsque vous attendez que votre rythme cardiaque redescende avant de repartir pour un run.

Autonomie

la Polar RC3 GPS est dans la bonne moyenne des montre cardio. Ses caractéristiques la donnent pour une autonomie de 12h.

En pratique j’ai pu l’utiliser pendant un peu plus de 2,5 courses d’une heure trente et 2 semaines en tant que « simple » montre.

Retour au bercail

Ca y est la course se termine. J’actionne 2 fois le bouton de gauche avant d’accéder au bilan de ma sortie.

C’est notamment à ce stade que l’on reconnaît l’expertise Polar qui met à notre disposition une débauche d’informations et de statistiques calculées pour suivre aux mieux l’évolution de vos performances.

Polar RC3 GPS bilan1

Vous aurez ainsi un bilan très détaillé de votre course avec par le menu :

  • la classification de votre type d’entraînement en fonction de l’intensité cardiaque développée (Tempo+, Maximum+ par exemple)
  • Ensuite une succession d’écrans détaillant temps / distance / FC moyenne, mini et maxi / Calories / Allure moyenne et maxi / Index de course à pied (nous y reviendrons) / Altitude max et dénivelés + et – / Zones de course avec le détail du temps passé dans chaque zone.

Polar RC3 GPS zones

De quoi avoir une parfaite connaissance de votre corps et de vos entraînements.

Montre Polar RC3 GPS, synchronisation des données

Polar a développe le logiciel Polar Personnal trainer afin de synthétiser vos courses mais aussi de les préparer avec tout un programme d’entraînement. Pour cela, il faut télécharger et installer le logiciel Polar Websync sur votre ordinateur et synchroniser votre montre.

Polar RC3 GPS connexion

Simplement par une connexion USB vos courses se déchargent en ligne sur votre compte préalablement créé.

Malheureuseusement je ne pourrais vous détailler les fonctionnalités de de clogiciel car il m’ a été absolument impossible de synchroniser ma montre.

Polar WebSync

Le logiciel Polar Websync a bien été installé mais impossible de reconnaître la Polar RC3 GPS.

C’est bien dommage et j’espère que cela n’est en rien représentatif de la qualité du logiciel.

En tout cas, l’interface vous permet de visualiser vos courses et leur tracé.

Polar Personal Tainer

Montre Polar RC3 GPS, suivi de vos performances

Même si je n’ai pas été heureux dans mes tentatives de synchronisation, il est un domaine où la Polar RC3 GPS excelle, c’est dans sa faculté à suivre l’évolution de vos performances. Pour cela 2 outils principaux :

Polar Fitness Test ou Test de Forme

Polar RC3 GPS Fitness Test

Ce test permet de suivre la courbe de votre forme physique. Le Polar Fitness Test évalue votre forme cardio vasculaire et votre capacité de récupération aérobie. Les données du test peuvent être interprêtées comme votre valeur Vo2Max.

Le principe est simple : passez votre ceinture cardio autour de votre torse, allongez vous dans une position qui induit une grande relaxation et démarrez le Fitness Test.

Pendant environ 3 minutes, votre rythme cardiaque va être scruté et analysé à l’aune de votre âge, sexe, poids et taille. Au bout de ce test, vous obtiendrez votre ownindex qui se situera sur une échelle entre 20 et 60 pour les hommes.

Plus votre index est élevé, meilleure est votre forme et votre capacité de récupération. Il est très utile et instructif de procéder au Fitness Test régulièrement (environ 1 fois par mois) pour suivre votre forme cardiovasculaire.

Polar Running Index ou Index de Course à Pied

Polar RC3 GPS Running index

Ce deuxième élément est l’indicateur de votre performance de course. Il calcule votre vitesse en relation avec la facilité avec laquelle vous l’atteignez.

Plus simplement, vous pourrez suivre avec votre running index la façon dont pour une même intensité d’effort vous pouvez augmenter votre vitesse. Le calcul est un peu savant mais Polar vous fournit un tableau sur lequel vous pourrez placer votre Running Index personnel et suivre son évolution au cours des mois.

Polar vous fournit même une projection de votre Running Index pour vous indiquer les temps de référence que vous obtiendriez sur des distances comme le marathon, le semi ou le 10 kilomètres.

Bref, Polar fournit avec ces outils de véritables baromètres de votre forme et de vos performances pour une approche somme toute très scientifique.

Montre Polar RC3 GPS, à la ville

La montre Polar RC3 GPS est résolument sérieuse et de look sportif. Via ses codes couleurs et sa taille, aucun doute n’est possible, on sait à la vision de votre poignet que vous êtes un grand sportif.

La finesse (relative) du boîtier vous permettra tout de même de la glisser sous les manches de vos chemises. Nous ne somme pas dans le registre du fun, le design est sérieux et aussi discret que possible (à condition de choisir le modèle noir).

Montre Polar RC3 GPS, le bilan

La Polar RC3 GPS n’est pas une surprise, habitué de la marque depuis mes débuts en course à pied, je retrouve avec plaisir le sérieux du spécialiste Finlandais de la surveillance cardiaque. La montre est très complète en intégrant le cardio (en option tout de même), le GPS mais aussi un altimètre.

Sa fonction « Back to Start » est une innovation qui peut être fort pratique pour tous ceux qui souhaitent sortir des sentiers battus ou plus pratiquement pour tous ceux qui souhaitent courir loin de leurs repères comme c’est mon cas lorsque je cours en vacances. Ne connaissant pas le coin, n’ayant pas le temps ou les moyens de faire un premier repérage, cette fonction qui vous sert d’étoile du berger est la bienvenue.

J’aurais au final plus de réserve sur l’interface austère du produit comparée à celle de nouveaux entrants comme TomTom. C’est aussi le cas du tableau de bord Polar Personnal Trainer. Il n’y a pas de raison que Polar ne mette pas un peu de fun dans son éco-système.

Pour moi la montre Polar RC3 GPS est le compagnon idéal de tous ceux qui se mettent au sport pour progresser et qui ont besoin d’éléments rationnels pour guider l’évolution de leurs performances.

 

POUR QUI ?  

Les sportifs débutants comme confirmés qui souhaitent progresser avec une approche scientifique du sport  

POINTS FORTS

 POINTS A AMELIORER

Instrument complet (y compris altimètre) Interface plus intuitive
Suivi des performancesConnexion / synchronisation défectueuse lors du test
Grand écran avec une bonne lisibilitéTemps de fix trop long

 

La montre Polar RC3 GPS est disponible en 3 variantes de couleur : Noir, Bleu et Orange. Elle est également disponible en 3 versions avec ou sans fréquencemètre et en pack Bike à partir de 159€.

 


Ces articles peuvent vous intéresser …

{module Sur le même thème …}