Ressence Zeroseries, la montre orbitale

Vous pensiez avoir tout vu concernant la lecture de l’heure et sa façon de la représenter·

Benoît Mintiens et la marque Ressence vont vous étonner avec les montres Zeroseries.

Ressence_Zeroserie

 

Ressence Zeroseries – La montre de la tectonique des plaques

Au premier contact, l’amateur d’horlogerie est plutôt dérouté voire perdu en étant confronté au cadran de la Zeroserie … Et comment, l’impression première est que le designer a “jeté” un peu en vrac cadrans et aiguilles et que le jeu assigné à l’utilisateur est de remettre les pièces du puzzle dans l’ordre.

Ce qui frappe également, hormis ces différents compteurs intrigants aux aiguilles azimutées, c’est l’affichage du temps sur ce cadran dit mono-surfacique.

Ressence_ZeroserieEn effet, tous les éléments d’indication de l’heure sont intégrés dans une seule et même couche, rien ne dépasse et on se demande même quelle est la mécanique diabolique qui saura mettre en mouvement ces disques mystérieux.

Cela peut paraître naïf mais cela contraste totalement avec une très grande majorité de la production horlogère qui peaufine sans cesse ses effets de reliefs, ses cadrans guillochés et autres subtilités.

Ici chaque élément mobile est enchâssé au micron près pour un effet assez saisissant et une pureté affichée.

Design avant-gardiste, à la fois humble et raffiné, la montre se démarque par son minimalisme et son intemporalité. Ici tout est fait en sorte pour que le regard se porte sur la fonction première, l’affichage du temps. Et c’est bien là la promesse de Benoit Mintiens et de Ressence … la Renaissance de l’essentiel.

Conçue par le designer industriel anversois Benoît Mintiens, la montre à «·plaques tournantes·» se veut être une évolution contemporaine de l’affichage analogue du temps.

 

Un cadran hypnotisant

Ce qui sidère sur les modèles Ressence, c’est la façon de représenter le temps. Point de retour à l’école ici mais un vrai retour au source à la façon Copernic ou Galilée.

Effectivement, l’ensemble du plateau parcourt une rotation dans le sens des aiguilles et lors de cette rotation, l’ensemble des autres compteurs suivent la cadence en adoptant chacun leur propre rythme.

Une bonne démonstration valant mieux que longues explications, regardez plutôt sur cette courte vidéo tournée lors du Salon Belles Montres 2010.

· · · ·

Bon tout ça, c’est bien gentil mais si l’essentiel est le retour à la lecture du temps, l’objectif est-il atteint ? Histoire de bien m’assurer que vous avez compris la façon d’afficher l’heure, voici 3 cas de figures… concentrez-vous bien, je relève les copies dans 15 secondes :

Ressence_zeroserie_heure_exemple

1er exemple : 10h10
2ème exemple : 01h50
3ème exemple : 23h45
Simple, non ?

Si ce n’est pas le cas pour vous ;-), le bon réflexe est de lire d’abord l’heure sur le plus grand des cadrans celui ou le logo de la marque remplace le 12. Ensuite s’assurer si l’on est en am ou pm via le compteur “jour/nuit”, la grande aiguille indique elle bien entendu les minutes. Enfin, pour les puristes, les secondes sont indiquées sur le plus petit des cadrans avec une précision au 1/12 de seconde.

Ressence_Zeroserie_couronne

Un moteur de précision

Même si la marque est très jeune et a priori moins expérimentée, aucun compromis n’a été fait sur la qualité mécanique en s’appuyant notamment sur des mouvements éprouvés qui ont été modifiés pour obtenir l’effet escompté.

Le système d’affichage breveté est un module avec platine et ponts en aluminium ou en titane monté sur roulement tracté par un calibre automatique Suisse modifié à cet effet.·La rotation du cadran principal indique les minutes, les autres éléments sont individuellement désaxés et placés à l’intérieur du cadran, indiquant l’heure, les secondes et la situation am/pm, le tout dans le même plan en orbite autour d’un axe virtuel.

L’ensemble du réglage de la montre se fait via la couronne un peu spécifique.

 

Une très belle qualité de finition

Benoît Mintiens n’est pas un homme de compromis, son approche exigeante du design industriel s’est également exprimée dans la conception des Zeroseries.
L’usinage et la qualité des matériaux sont au top et l’ensemble de la montre est vraiment d’une très belle qualité.

Chaque détail est mis en valeur, c’est très visible sur chacun des cadrans et le fini du boîtier.

Ressence_Zeroserie_Type

Plusieurs modèles et même une approche sur mesure. On peut choisir à loisir par exemple : la position de la couronne à 3h ou 9h, le boîtier en acier poli ou brossé, et bien entendu les bracelets. D’autres options, notamment sur la qualité des matériaux, sont,elles, payantes.

Les modèles Ressenceseront très prochainement disponibles (courant Printemps 2011) et cela en 4 finitions :

Type 1001 : Boîtier acier brillant et cadran aluminium noir mat / index blancs
Type 1002 : Boîtier acier brillant et cadran titane gris satiné / index noirs
Type 1003 : Boîtier acier brillant et cadran titane mat / index blancs
Type 1004 : Boîtier acier brillant et cadran aluminium satiné / index blancs

 

En résumé

Les modèles Zeroseries de la marque Ressence tiennent leur pari. D’une part parce qu’effectivement le défi relevé par Benoît Mintiens de revenir à un mode de lecture du temps sans chichi, sans artifice et sans stéroïdes est bien atteint. L’essentiel est là et accessible dans une danse bien entraînante.

Pour un peu, on ne se laisserait pas de scruter son cadran juste pour se laisser hypnotiser par le ballet des compteurs et aiguilles. Et je peux vous assurer que Benoît, sur l’ensemble des salons où il est présent, sait vous envoûter par sa chorégraphie horlogère.

Et d’autre part, parce que les obstacles industriels étaient nombreux à relever, que Benoît est seul à la tête de Ressence et qui plus est, également designer le jour dans un cabinet. Je tire donc mon chapeau à l’artiste et félicitations pour avoir en un peu plus d’un an fait aboutir cette vision sur les présentoirs horlogers.

Je ne suis pas le seul impressionné par cette démarche et ce travail puisque Benoît a reçu lors du GTE (Geneva Time Exhebition) le 2ème prix su Super Watch Award avec mention spéciale du jury. Un sérieux encouragement pour une tout premier projet.

Vous pouvez découvrir les modèles Zeroseries sur le site web de Ressence.

 

Fiche Technique

MarqueRessence
ModèlesType 1001/1002/1003/1004
MouvementMouvement Suisse 2824 modifié
FonctionsHeure
BoîtierAcier ou titane (en option)
CadranAnalogique
VerreVerre saphir 3D
EtanchéitéNon
BraceletBracelet standard en veau / nombreuses options
Boucle du braceletBoucle déployante
Largeur du boîtier42 mm
Epaisseur du boîtierNC
Poids de la montre110g (version acier)
Divers 
Prix TTCDe 9.500€ à 11.500€ HT

 


Ces articles peuvent vous intéresser …

{module Sur le même thème …}