Visite en avant-première de l’exposition Stanley Kubrick à la Cinémathèque Française

ODC-Pola_odyssee_Kubrick_Hamilton_espaceJ’ai eu le plaisir de visiter hier, en avant-première, la rétrospective consacrée à l’oeuvre de Stanley Kubrick organisée à la Cinémathèque Française (présentée dans l’article Stanley Kubrick, l’exposition).

Double plaisir, tout d’abord en tant que fan de l’oeuvre de Kubrick mais aussi car j’avais hâte d’apercevoir le prototype Hamilton ODC qui avait servi au tournage.

Après un rapide trajet en ascenseur pour me hisser au 5ème étage de la cinémathèque, le voyage démarre. Tout d’abord sur les premières oeuvres de Kubrick pour arriver assez rapidement sur l’espace consacré à 2001, L’odyssée de l’espace. La presse ne s’y est pas trompée car c’est à cet endroit qu’on trouve à peu près le plus de monde.

On trouve dans cet espace aussi bien quelques documents préparatoires du film (costume, décors) mais aussi et surtout quelques accessoires significatifs dont la combinaison des astronautes, le reproduction de l’oeil de HAL, une maquette d’un vaisseau spatial, la porte des toilettes Zero Gravity.

Pola_casque_odyssee_espace_kubrick

Pola_combi

Il y a même une installation qui reproduit la technique de projection de décor utilisée par Kubrick pour les plans dans la savane africaine.

 

Le top de la R&D de l’époque

Installée dans un angle de la salle, le prototype de montre Hamilton me fait les yeux doux….

Kubrick et la production avaient décidé de collaborer sur le film avec 40 marques à la fois pour bénéficier de leurs dernières innovations et trouvailles de R&D mais aussi pour rendre le film au global très crédible. Dans les rangs des contributeurs ont pouvait remarquer l’informatique d’IBM, les stylos Parker, Le magazine Vogue pour toute la partie “Fashion” et bien sûr Hamilton pour l’horlogerie.

Hamilton avait donc logiquement planché sur plusieurs prototype de montres futuristes, dont 3 croquis sont présentés en grand format :

Draft_hamilton_odyssee_kubrick

Sans doute une première ébauche des labos Hamilton.

Draft_horloge_Hamilton_odyssee_kubrick

Le croquis définitif de l’horloge de table futuriste également utilisée dans le film mais qui n’est malheureusement pas présente dans l’exposition.

Draft_ODC_odyssee_kubrick_hamilton

Et pour finir le croquis du prototype qui se retrouvera au poignet du professeur Bowman…

Le prototype a un peu vécu mais il conserve toute sa force d’attraction et son côté ultra futuriste qui n’a pas pris une seule ride en 40 années (juste quelques petits éclats de peinture seulement)

ODC_angle_odyssee_kubrick_hamilton

De profil, on ne peut qu’admirer la pureté des traits

ODC_profil_odyssee_Kubrick_Hamilton

La publicité utilisée par Hamilton autour du film est également présente même si le modèle n’arrivera que quelques quarante année plus tard !

Affiche_ODC_odyssee_Kubrick_Hamilton

Une retrospective immergeante

Pour tous ceux qui sont moins sensibles à l’horlogerie des années 70 mais qui sont passionnés par Kubrick, la rétrospective est un succès. L’expérience vous plonge vraiment au coeur de l’oeuvre avec une lecture chronologique et de nombreuses illustrations qui mettent bien en valeur l’essence de chaque film.

En fait tous ces “joujoux” de cinéma ne sont qu’après tout qu’une bonne excuse pour retrouver les sensations que chacun a pu ressentir en découvrant “Shining”, “Orange Mécanique”, “Full Metal Jacket” ou encore “2001, L’odyssée de l’espace”.

Bonne visite à tous !


Infos pratiques

Stanley Kubrick, L’esposition

Cinémathèque Française

Du 23 mars au 31 juillet 2011

51 rue de Bercy / Paris

Tel : 01 71 19 33 33

Tous les renseignement et le programme sur le site web de la cinémathèque

 


Ces articles peuvent vous intéresser …

{module Sur le même thème …}